"Je suis ravi que La jeune fille et la Mort n'ait pas vieilli au cours de ces vingt dernières années, que cette pièce émeuve toujours les gens aux larmes, qu'elle les confronte à une tragédie sans réelle solution, qu'elle s'adresse au monde d'aujourd'hui avec la même passion qu'hier. [...] Je ne peux m'empêcher de me demander si dans vingt ans j'écrirais cette même phrase : cette histoire est arrivée hier, cela aurait bien pu être aujourd'hui."

Ariel Dorfman, The Guardian, 2011

Share