La Rédemption d’Aaron

En préparation

Une pièce écrite par Louis Chamack
Mise en scène : Massimiliano Verardi et Louis Chamack
Avec : Michel Albertini, Alexis Desseaux et Philippe Pierrard

Aaron est en fin de peine. Il a purgé 22 ans de réclusion.  Dans le passé, il a commis de nombreux crimes dont un meurtre lors d’un braquage qui a mal tourné et pour lequel il solde les derniers reliquats de la sentence. Il était un homme rustre et violent, inculte et amoral. Aujourd’hui, à l’aide de quelques lettres datant de l’époque de son procès, le psychiatre qui doit statuer de sa libération future voit se dessiner un être aux antipodes de l’homme qu’il côtoie et dont il doit évaluer la dangerosité. Il faut dire qu’Aaron a beaucoup étudié et lu. Les livres semblent avoir opéré sur lui une métamorphose kafkaïenne inversée ; le cafard s’est transformé en homme.
Il peut désormais se confronter à armes égales avec le psy, et prendre l’avantage. Mais cette transformation a un prix. Les crimes impunis du passé le hantent et le rongent comme une lèpre insidieuse. Aaron est athée. Il se rit de Dieu et du Diable. Sa rédemption est celle de l’Homme devant les hommes, de l’intelligence contre l’obscurantisme.

Un texte troublant et puissant.

Share