Massimiliano VerardiÉlève d’Aleksander Fajrajzen (Fersen) à l’école nationale Laboratorio di esercitazioni sceniche du théâtre del Tritone, il poursuit ses études et obtient le diplôme du Centro Nazionale Sperimentale di Cinematografia di Cinecittà de Rome, dirigé par Federico Fellini. Il reçoit le doctorat en Philosophie à la P.U.L. de l’État de la Cité du Vatican, avec la publication d’une thèse sur le théâtre de Samuel Beckett: Dans le Labyrinthe de l’Absurde.
Remarqué par Edoardo de Filippo en 1995, il est intégré, en tant que comédien, dans sa Compagnia di Commedia dell’Arte au sein de laquelle il travaille plusieurs années. Dès 1990, il se partage entre l’Italie et la France comme metteur en scène, réalisateur et comédien. En 2000, il obtient le prix de la critique “Warner-Village” pour la réalisation du court-métrage A gust of the wind.

Parmi ses mises en scène les plus importantes : L’ultimo giorno di un condannato de Victor Hugo, Jacques a dit de Marc Fayet, I Monologhi della Vagina d’Eve Ensler (Italie 2011/12), Théâtre sans animaux de Jean-Michel Ribes, Henri IV de Luigi Pirandello, Lysistrata d’Aristophane, 12 hommes en colère de Reginald Rose, Central Park West de Wody Allen, Les Diablogues de Roland Doubillard, Trilogie des ombres d’après Luigi Pirandello, Broadway is blue d’après Georges Gershwin.
Aujourd’hui, il travaille à la mise en scène de deux créations : Virtual Alex- Spared d’Israel Horovitz et Accusé, levez-vous de Claude Salama.